à l'Ecole de la Sagesse........

Historique

Objectifs

Inauguration de l'École

Dossiers de presse

 Qu'est-ce que la Sagesse

Questions posées
 Édition de "l'école de la Sagesse"

Galerie des Arts

Pape François encourage ....

Accueil et accompagnement individuel

Anthologie
Articles parus
Formation et Enseignement proposés

Les Campus

Calendrier 2016-2017

"Disciples et Témoins"

 

"Mettez-vous à l’école de la Sagesse.

Qu’elle travaille à vos côtés et vous apprenne ce qui plaît au Seigneur,

qu’elle guide vos actes avec prudence...

Le plus accompli des hommes, s’il lui manque la Sagesse, sera compté pour rien."
 
Sagesse ch. 9


   Retour menu


Historique

L'Ecole de la Sagesse s'est ouverte en 1996, à Barjols dans le Sud de la France (Haut Var) sous la présidence de Mgr. Madec, alors évêque de Toulon, elle s’est déplacée en 2001 à La Londe les Maures, en Belgique à Gentinnes.

 

"De nombreuses personnes aujourd’hui ne savent plus ce que pense et enseigne l’Église Catholique.

Une école d’évangélisation s’ouvre dans la Var : elle propose de leur rappeler ou de leur apprendre que la Parole de Dieu s’adresse toujours aux hommes de notre temps et que l’Église continue à leur annoncer cette Parole."

Mgr. Madec, Évêque de Fréjus-Toulon jusqu'en septembre 2000

 


Retour haut de page


OBJECTIF

L'Ecole d’évangélisation est née d’un souci de répondre aux appels de l’Esprit Saint pour notre monde.

Elle propose à ceux qui aspirent à trouver ou retrouver des chemins de sagesse, d’équilibre de communion et d’unité avec eux-mêmes, avec Dieu, avec les autres et avec le cosmos : un itinéraire de conversion, de renaissance, de croissance, d’ascension et de transfiguration.

Son objectif est de mettre en route, en mouvement, mettre debout enraciner.
Joindre l’expérience à la connaissance, d’offrir des pistes, des clés pour aller à la rencontre du meilleur de soi qui attend d’être libéré, de favoriser la reconnaissance de la présence du divin dans la vie, discerner l’action de l’Esprit Saint, et par Lui, trouver et retrouver ses propres ressources, sa part de responsabilité et créativité, approfondir sa vocation.


Retour haut de page


 

Entendre et comprendre la Parole de Dieu

Découvrir et apprendre la vie dans l’Esprit-Saint

Approfondir sa foi  et découvrir sa vocation

Devenir acteurs et serviteurs dans l’Église et le monde.

 

L''expression «à l’École de la Sagesse» a été retenue pour rappeler que les maîtres ne sont pas d’abord les enseignants mais, l’Esprit Saint lui-même, «SAGESSE de DIEU »

Les enseignements tiennent compte du cheminement personnel des participants et du groupe.

Il sont mis à la portée des chrétiens souvent non initiés au langage et au vocabulaire théologiques.

Ils bénéficient de l’expérience d’un missionnaire et d’une moniale ayant exercé ce service de formation et d’accompagnement dans leur institut. 
La formation permet un approfondissement sérieux de la Foi,

une structuration de l’être, une transformation du jugement

qui peuvent orienter vers un discernement de vocation en vue de la mission.
Les parcours proposés par les enseignant s’imbriquent les uns dans les autres, se complètent  et s’enrichissent mutuellement.

Ils prennent densité grâce aux outils artistiques utilisés, particulièrement: peinture, diaporama, vidéo etc. et à une pédagogie active.


Retour haut de page   Retour menu


Discours d'inauguration de "à l'école de la Sagesse"

     par le père Maurice le 8 décembre 1996

                   

  Barjols le 7 décembre 1996

Vivre une année "à l'Ecole de la Sagesse" c'est accepter de "se laisser enseigner" devenir disciples d'une Sagesse de vie, puisée à la source des Ecritures. C'est aussi laisser l'Esprit Saint façonner notre coeur comme un potier travaille l'argile; dans les itinéraires "de conversion", rencontre après rencontre, grâce aux interventions de Soeur Thérèse et aux partages des participants, il se crée un mouvement de souplesse qui aide à "se laisser entrer dans le chemin nouveau d'existence"- naître et renaître pour devenir disciple et plus tard témoin dans son milieu de vie, dans son village, dans son travail.

Inaugurer l'Ecole c'est plus que visiter des locaux refaits à neuf, c'est entrer dans une dynamique nouvelle de formation pour toute la région; c'est dire oui à un processus d'évangélisation de tout le secteur et pour toute catégorie de personnes.

C'est comprendre qu'il en va de l'intérêt de chacun pour que "le Règne de Dieu s'établisse dans nos coeurs et donc dans nos villages, dans nos familles, et que la foi chrétienne se répande en profondeur et en étendue.

L'association nouvellement créée "A l'école de la Sagesse" est avant tout le fer de lance de cette dynamique spirituelle, évangélique proposée par l'équipe pastorale d'aujourd'hui. A temps nouveaux, méthode nouvelle. Nous saluons positivement cette heureuse initiative qui va permettre à chacun, selon ses capacités, prêtres, religieuses et laïcs, de mettre tout en oeuvre pour que "son Règne vienne".

En ce temps de l'Avent qui prend cette année un éclat particulier du fait de la préparation immédiate du Jubilé de l'an 2000, à la veille de la fête de Marie célébrée dans son immaculée Conception, image anticipée de l'Eglise virginale et sainte, comment ne pas nous réjouir d'un tel événement?

L'Esprit Saint nous fait entrer dans sa joie, il nous désigne Jésus comme le Seigneur et Sauveur: " Voici l'Agneau de Dieu" et au même instant Jean vit comme une colombe. L'Esprit Saint vient à nous pour nous conduire à l'Agneau, nous faire comprendre qui Il est; la colombe descend sur Jésus au moment de son baptême elle est donnée à l'Agneau, comme pour nous faire comprendre que l'Esprit Saint qui nous est donné est élan vers le Fils de Dieu, et que nous ne pourrons atteindre l'Esprit Saint qu'en nous joignant au vol de la colombe vers l'Agneau.

Vous voyez le symbolisme: L'Agneau est déjà l'emblème 5 fois représenté dans la collégiale et une fois dans la chapelle du Bon Refuge chez les Carmes: il dit la présence de Jésus au milieu de nous. Nous y ajoutons aujourd'hui le symbole de la colombe qui dit la Sagesse, le Saint Esprit dans nos vies.

Il est temps de terminer.

A toi, Raymond, président de cette toute nouvelle Association, au nom de toute l'équipe pastorale je dis un chaleureux merci.

Je terminerai par cette parabole évangélique où Jésus raconte l'histoire d'un administrateur indélicat mais génial dans sa malhonnêteté; avant d'être mis à la porte, il s'attire les bonnes grâces des clients de son patron en falsifiant les factures à leur profit; ainsi se ménage-t-il des appuis lui permettant de subsister en attendant des jours meilleurs. Il se bat, se débat, il ose, il prend des risques; et l'employeur de tomber en admiration devant autant de roublardise; la clé de la parabole n'est pas de mettre en valeur la fraude, mais Jésus veut nous dire, comme avec nostalgie

" Si seulement les fils de lumière qui travaillent pour une bonne cause pouvaient s'activer de la sorte, stimuler leur imagination, oser des expériences nouvelles, prendre des risques, se battre et se débattre pour que ce qui est tenu par tous pour impossible devienne un jour possible"

Ce que le Seigneur aime, ce sont les enthousiastes, les battants. Les frileux et les tièdes, il les vomit de sa bouche, il les congédie!

        

Pour l'Association "A l'Ecole de la Sagesse" je fais cette prière:

         " Mettez-vous à l'école de la sagesse
qu'elle travaille à vos côtés, et vous apprenne ce qui lui plaît.

         qu'elle guide vos actes avec prudence,

         car pour le plus accompli des hommes,

         s'il lui manque la Sagesse, il sera compté pour rien. "


Retour haut de page   Retour menu


Le journal du Var ... 

"Carnet – Barjols"

La Parole de Dieu: Chargés d'une mission d'évangélisation, deux prêtres et une religieuse ont créé "l'école de la sagesse». Sept adultes suivent leurs cours. Ils sont venus dans la région de Barjols pour évangéliser les adultes et, pour mener leur mission à bien, ils ont créé «l'école de la sagesse». Leur travail va se poursuivre et, ils vont s'attacher à faire en sorte que plus personnes ne considère la struc­ture mise en place comme une secte. Pour cela, ils évoqueront le soutien que Monseigneur Joseph Madec, évêque de Fréjus Toulon, leur a accordé récemment en indiquant que leur rôle consistait «à rappeler ou à apprendre aux Chrétiens que la Parole de Dieu s'adresse toujours aux hommes de notre temps et que l'église continue à leur annoncer cette parole».

Tous les trois nommés par l'évêque pour constituer une équipe pastorale dans le groupement inter paroissial de Barjols, le père Joseph Fon­deur, le père Maurice Pritzy et soeur Thérèse Lemay, sont arrivés ensemble, il y a un peu plus d'un an, dans le haut Var.

Respectivement prêtre diocésain, missionnaire spiritain et religieuse de tradition monastique et comptant chacun vingt-cinq ans' de sacerdoce, ils se sont attachés à rénover et approfondir les racines de la foi des chrétiens qu'ils rencontraient. Ayant constaté à l'occasion de Noël et de Pâques, que les chrétiens avaient besoin d'une formation spirituelle pour s'assumer en tant que tel, ils ont lancé les premières bases de cette «Ecole de la sagesse».

Ouverte en septembre et inaugurée le samedi 7 décembre, cette structure, comparable à quelques autres seulement en France, reçoit aujourd'hui sept élèves: des femmes, âgées en moyenne d'une cinquantaine d'années, résidant dans plusieurs des dix communes du groupement, qui suivent des cours, à raison de quatre rendez-vous par 'semaine, dans les locaux aménagés au 2de la rue des petits Augustins.

Pour assurer cette formation, comparable à celle donnée dans des grandes universités, les trois intervenants ont programmé cinq modules de six semaines chacun auxquels quiconque peut participer en s'acquittant d'une, partici­pation au moins égale à 100 francs par série de cours. Et pour achever de donner aux élèves les connaissances théologiques et spirituelles, un itinéraire de conversion qui reçoit déjà l'adhé­sion d'une trentaine de personnes a été mis en place par soeur Thérèse, à raison d'une rencontre par semaine.

"Enfin plus récemment, une association; elle aussi intitulée «à l'école de la sagesse» a été créée qui regroupe, aujourd'hui, une cinquantaine de membres. Présidée par Raymond Soragna, elle est chargée de la gestion de l'école, de son fonctionnement et de sa promotion qui sera notamment assurée, en avril, lors d'une jour­née portes ouvertes.

Gérard PORCHERON


                   Mardi 31 décembre 1996

NICE MATIN "A l'école de la Sagesse"

Afin de répondre à ce grand besoin d'approfondis­sement de la foi à l'aube du XX. siècle, d'aider les autres à retrouver leurs racines avec l'aide de "la parole de Dieu", à apprendre à lire la Bible et à la comprendre, et d'apprendre "à être conta­gieux" du Christ et de l'Évangile, l'association "A l'école de la Sagesse" a ouvert à Barjols une école qui a pour but de former des disciples et des témoins de la foi chré­tienne.

L'équipe dé formation, composée d'un prêtre séculier, d'un missionnaire et d'une religieuse de tradition monastique colore et enrichit les parcours de théologie et d'anthropologie, imbriqués les uns dans les autres, per­mettant ainsi une expérience originale de rencontre spiri­tuelle durant une année uni­versitaire.

Pour tous ceux qui désirent reconstruire ou consolider leur foi, plusieurs modes de participation à l'école de la Sagesse" peuvent être envi­sagés : devenir membre actif de l'association; s'inscrire à l'école et prendre une année de formation (soit 4 matinées par semaine et quelques heures en soirée) ; suivre les parcours offerts à Barjols, soit les soirées d'évangélisation (2 parcours de 6 soirées) et les itinéraires de conversion (rencontres de 2 heures pendant 7 semaines) ; les conférences du mercredi, chaque semaine, pour répondre aux questions actuelles.

L'équipe pastorale, située au 1, rue des jardins (té!. 04.94.77.00.43.) ou Raymond Soragna (quartier Pavillon à Fox-Amphoux, té! 04.94.80.70.57.) est à votre écoute pour vous guider et vous proposer des solutions adaptées à vos besoins, votre disponibilité et vos attentes.


Qu'est-ce que la Sagesse ?

 

Vocabulaire: double origine :de sapere : goûter "avoir du jus, être savoureux, goûteux" et de sapa: la sève: "sentir, avoir du flair"- d'où le mot sagacité.

Dans le langage d'aujourd'hui 4 termes assez proches:

  1. le sens "philosophique": l'amour de la sagesse

  2. la sagesse répondrait à la question:" Que dois-je faire?"

  3. au niveau éthique": Comment vivre? Comment mener une vie bonne"?

  4. et selon la "spiritualité laïque" aspiration au sacré (livre de Luc Ferry)

 

L'attrait pour l'Extrême Orient: l'Orient semble une terre d'élection pour la quête de la Sagesse: le bouddhisme, la sagesse comme "clé de lecture" de la culture chinoise: Confucius en serait la meilleure incarnation (550 avant Jésus-Christ)

Le retour à l'Antiquité: un vrai phénomène de librairie "texte la Sagesse en rayons" dans ce même numéro.:.impressionnant.!:

Et le christianisme ? A l'origine, il se présente non comme une religion, mais une philosophie, reprenant au monde gréco-romain les notions de direction et d'exercices spirituels. Les 3 étapes de la vie mystique de St. Jean de la Croix sont empruntées au philosophe néo-platonicien Plotin; l'ascèse, au niveau monastique avec ses jeûnes, ses privations, développe des techniques de pacification et de concentration de l'esprit; les postures, le souffle! Le but visé étant l'apatheia (impassibilité) un idéal grec, qui conduit à l'hesychia, cet état de paix, de silence de solitude.

Dans la 1° lettre aux Corinthiens Paul oppose "la folie de la croix à la sagesse des hommes" (5,18-25)

En effet, il y a une différence capitale ente le christianisme et la philosophie grecque: le rôle central joué par la personne du Christ dans l'acquisition de la Sagesse. Mais il y a interpénétration : la sagesse grecque s'est abreuvée à la source de la Bible.

Conception biblique de la Sagesse: Le mot hébreu: "hokhmah": évoque l'habileté dans l'exercice d'un métier; ainsi le Roi Salomon. Etait "sage", passé maître dans l'art de gouverner; la sagesse est une connaissance, mais qui fait vivre! Ce n'est plus seulement un art de vivre, mais un don de Dieu, une "manifestation même de la vie divine.

 

Ce petit tour d'horizon sur la culture ambiante en ce début du 3° millénaire nous aide à mieux comprendre pourquoi l'appellation "à l'Ecole de la Sagesse" est tout à fait actuelle, se situant dans ce siècle au carrefour des "religions". Raison de plus d'apprendre à ouvrir les yeux, sans peur, sur ce qui nous entoure pour créer des "passerelles", des ponts, des liens, en un mot: "se mettre en réseau" avec les autres "sagesses"!

Notre Dame de la Sagesse "Sedes Sapientiae"...

(puisque c’est Elle qui nous a inspiré ce nom pour notre école, Sr.Thérèse nous a conté la petite histoire) ....nous aide à vivre l’ouverture et le respect, Elle nous accompagne dans notre quête de Sagesse et nous guide sur nos chemins. Proches ou éloignés, la voie reste commune, elle s’appelle Jésus.


Retour haut de page Retour menu


le pape François invite les étudiants à  l'école de la sagesse

LOURDES, 11 novembre 2013 (Zenit.org) - Le pape François invite les étudiants français à se mettre à l’école de la sagesse, à la suite de la Vierge Marie, en leur confiant l’icône itinérante de « Marie, trône de la sagesse », selon le vocable des litanies de Lorette : « Maria, Sedes sapientiae ».C’est le 30 novembre qu’une délégation française se rendra à Rome pour recevoir des mains du pape cette mission d’un an, lors de la veillée traditionnelle des étudiants à Rome, pour l’entrée en Avent.
 

Il s’agit ensuite, pour les aumôneries étudiantes, d’organiser le périple de l’icône réalisée en mosaïques par Marko Ivan Rupnik, jésuite, slovène - auteur d’autres mosaïques fameuses et monumentales, dont celles du parvis de la basilique du Rosaire, à Lourdes -, et de se mettre, avec Marie, à l’écoute de la Sagesse incarnée, Jésus-Christ.
 

L'icône de Marie donnée par Jean-Paul II parcourra la France
Le passage de l’icône provoque en effet des événements, des rencontres. Elle a été confiée aux étudiants du monde par le pape Jean-Paul II à l’occasion du Jubilé de l’An 2000.

L’ECOLE

L’ECOLE prend des formes variées selon les lieux, les groupes et les personnes demandeurs.

Elle peut aussi, sur demande, animer des retraites ou sessions à l’occasion de fêtes liturgiques : Noël, Passion, Ascension - Pentecôte, Job, les béatitudes,

ou sur des thèmes à préciser: vocation, vie religieuse, conversion, discernement.

Elle offre aussi la possibilité de vivre des expériences missionnaires ponctuelles

ou des haltes de ressourcement individuel avec possibilité de bénéficier d'un accompagnement ainsi que de l'environnement de la nature.

 à Barjols (83)

  à Haubourdin  (59)

  à la Londe les Maures sur la côte (83) 

     à Peyrhuis

dans le Doubs (25)


   Retour menu Retour haut de page


Questions posées concernant l'Ecole

Barjols le 17 octobre 1997

         Mariette, bonjour

Voici résumées les questions que tu poses au sujet de "A l'Ecole de la Sagesse" dont tu dois avoir un dépliant sous la main :

-     En quoi consiste l'engagement dans votre école, en tant qu'élève?

-     Quelles sont les conditions d'admission?

-     La moyenne d'âge des participants?

-     Le programme d'une journée? L'enseignement dispensé ?

-   La vie fraternelle vécue entre les membres de l'Ecole?

-     La nature des expériences missionnaires ?

  

Comment répondre en quelques lignes; le mieux serait de pouvoir venir nous rencontrer.

Notre Ecole est un des fruits d'une intuition plus globale qui contient le souci et la passion de l’Evangélisation avec et par la complémentarité de tout ce que chacun et chacune met à ce service (personnalités, sensibilité, dons, charismes, vocation.)

L'Ecole est née d'un besoin urgent de permettre à des chrétiens de tout milieux, niveaux, âges, d'approfondir leur foi et discerner leur véritable vocation au sein de l'Eglise.

Nous sommes dans le Haut-Var et nous sommes très concrètement en « terre de mission ».

L'engagement et l'implication dans l'Ecole est à la fois exigeante et souple, dans le sens où chacun est libre d'investir ce qu'il a décidé de donner de lui-même.

Le contenu de l'enseignement se trouve dans le dépliant: à la fois parcours exégétique, théologique, spirituel et pastoral. Par contre, il était difficile d'en donner le "mode" assez original car il dépend beaucoup de la personnalité des enseignants. L'enseignement dispensé est à la fois d'un très haut niveau, mais l'art est de le rendre accessible à tous, aux plus petits de nos villages ruraux comme aux plus intellectuels.

Il a le souci d'allier l'intellect à la vie, de favoriser l'harmonie de tout l'être en permettant à chaque "disciple" d'avoir la liberté de trouver la forme la plus adaptée à ce qu'il est ou à ce qu'il cherche pour qu'il en retire le maximum de fruits.

Nous sommes géographiquement insérés dans des villages ruraux (9 paroisses à notre responsabilité); sur ce territoire, un CES de 700 jeunes, une maison de retraite de 70 lits, une maison d'adultes autistes. Un centre d'information- communication adjacent à l'Eglise principale (Collégiale) s'est ouvert à l'initiative de laïcs ayant reçu l'enseignement de l'Ecole et qui ont compris leur place dans l'Eglise; ils travaillent avec nous, communauté apostolique.

Comme "disciple" (ou élève) un prêtre séculier québécois est .avenu pour un ressourcement spirituel et une religieuse québécoise envoyée par sa congrégation. Un moine bénédictin d'En Calcat a demandé la possibilité de vivre une année sabbatique en "Ermitage": nous lui avons offert l'un de nos presbytères de campagne. C'est aussi un plus pour la "mission".

Bref, nous avonsà coeur de permettre à chacun de vivre une "exrience" de ressourcement, de restauration, d'approfondissement et de vie. Nous croyons que là où nous sommes et avec ce que nous offrons comme enseignement, chacun peut ensuite trouver sa mesure "d'investissement" selon son attente ou ses besoins.

Les temps de prière sont proposés matin et soir (Laudes, Vêpres) et l'eucharistie est assurée quotidiennement à la Collégiale avec ceux qui le veulent. Plusieurs laïcs ont déjà acheté le "livre du Temps présent".

Moyenne d'âge : 28 à 78 ans

Programme:

- Parcours biblique (« seuils de la foi » selon la pédagogie Mess'AJE) se fait en matinée les mardi et vendredi;

- parcours de spiritualité (itinéraires de conversion) sont répartis en soirée ou après midi selon les groupes.

Conditions d'admission:

Savoir et pouvoir s'assumer dans la vie de tous les jours (nous ne pouvons assurer un salaire, ni un emploi en fin de parcours.). Travailler à l’évangélisation dans le secteur où nous sommes demanderait un entretien avec l'Evêque du lieu et exigerait l’accord avec la pédagogie que nous employons.

Notre Communauté apostolique n’en n’est qu’à ses débuts; tout peut être envisagé, mais pas à n'importe quelles  conditions.

Notre communauté peut s'élargir et les liens de chacun avec elle peuvent être variables, mais les contrats « d'alliance » eux, ne peuvent être vagues!

Pour ce qui est de la vie fraternelle :

Nous ne sommes pas une communauté liée par des voeux; nous poussons à l'autonomie des personnes; de trop nombreuses expériences ont montré que les désirs de vie communautaire étaient souvent liés à des incapacités de s'assumer soi-même!

Que vous dire de plus? "Venez et voyez" si un jour cela s'y prête!

Nous confions votre recherche à l'Esprit Saint qui saura bien donner suite à votre quête; Il exauce toutes les vraies prières et au-delà même de ce que nous demandons; Il nous permet de vivre le meilleur si nous osons lui faire confiance.

Nous espérons avoir pu vous donner quelques éléments d’informations supplémentaires. Demeurant à votre disposition pour la suite selon votre désir, nous vous assurons de notre communion fraternelle.

Père Maurice et sœur Thérèse


   Retour menu Retour haut de page


formation proposée "à  l'école  de  la  Sagesse"

avec soeur Thérèse

  • Itinéraire de conversion

  • Esprit saint dans un corps sain

  • les vertus ou "énergies" du Saint Esprit

  • Le radicalisme évangélique

avec Père Maurice

  • Les 3 seuils de la foi

  • Les évangiles de l'enfance

  • La passion selon saint Jean

  • Les béatitudes

  • L'Ascension-Pentecôte

  • Job

  • L'Apocalypse

  • Le béguinage

  • Les femmes de la bible

  • La communauté selon Jésus



   Retour menu Retour haut de page

Les enseignants

La formation est assurée par  le Père Maurice et Sœur Thérèse

de la Communauté Apostolique et Monastique, mais aussi d'intervenants ponctuels.


les Articles Parus

Article de la revue spiritaine.  Sr.Thérèse

Article revue Esprit Saint.  P.Maurice

Enseignements sur la PRIERE  Sr.Thérèse

 


   Retour menu    Retour haut de page